Alice Jones « Le village et l’océan »

 archive ajones1

 

 

 

 

Comment les hommes – surtout les plus pauvres, les plus fragiles – réagissent-ils quant ils sont confrontés à des difficultés qui les dépassent, que la cause en soit le climat ou la perte des structures sociales ?

Alice Jones a vécu au Sénégal, où elle a capté divers aspects de la vie urbaine et rurale. Elle y a notamment observé la dégradation du littoral. Erosion naturelle, conséquence de l’occupation humaine ou du réchauffement climatique ? Ici des presqu’îles deviennent des îles, obligeant leurs habitants éleveurs à faire transhumer leurs troupeaux par la mer… Ailleurs des séries de maisons s’écroulent dans l’océan, et des villages entiers sont déplacées sans véritables perspectives de vie pour leurs habitants.
Alice Jones suggère ces drames dans des images paisibles, aux couleurs douces, où parfois seul un détail vient rappeler au spectateur les menaces de l’environnement.

 

archives ajones4 archives ajones5 archives ajones2