Jacques Baudoux

 

1-Baudoux links

 

 

Jacques Baudoux

Au-delà de la religion, la tradition…

 

En ce qui concerne la Grèce, l’actualité quasi quotidienne, se focalise depuis quelques années sur sa situation économique et financière.

Chacun peut avoir son avis sur la question en fonction de sa situation sociale ou de son vécu, mais pour se permettre d’émettre un modeste avis sur le sujet, il ne faut pas se contenter d’écouter ou de lire les informations  proposées par nos medias et dont la source est avant tout en provenance des « experts » économiques et financiers, voir de certains politiciens à l’écoute d’un électorat prompt à se débarasser des moins nantis.

Pour avoir visité la Grèce à vingt et une reprise pour un séjour total d’environ trois ans, je pense avoir une vision assez large sur le sujet.

Sachez qu’en Grèce continentale, dès que vous quittez la côte de cinq kilomètres, vous vous retrouvez à une altitude supérieur à celle de notre Signal de Botrange. Les villages de montagnes sont très souvent situés à une quinzaine de kilomètres les uns des autres. Il faut pourtant relier ces villages par des routes, y faire parvenir le téléphone, mettre en place une minimum d’infrastructure. Pensez à notre réseau routier situé en mornes plaines et imaginez à quel défi la Grèce doit faire face. Autre élément. La Grèce compte plus de cent îles habitées. Il faut approvisionner ces îles non seulement en matériaux de construction et denrées alimentaires, mais parfois même en eau. Il faut une flotte locale et des petits aéroports susceptibles de permettre à leurs habitants de se rendre sur le continent que ce soit pour des raisons administratives ou pour y accéder à des soins de santé qu’ils ne trouvent pas sur place. Pour les îles qui ont la chance de pouvoir produire des biens à exporter, il faut que les navires continuent à les relier au Continent.

On trouve en Grèce des mers d’orangers, de citronniers, d’oliviers, de nombreux abricotiers. Des régions viticoles importantes, produisant des vins de qualité, des milliers de moutons et de chèvres.

Pourquoi se plaindre de devoir prêter de l’argent à la Grèce, à des taux nettement supérieurs à ceux de vos livrets d’épargne ? Achetons leurs produits. Avez-vous déjà vus dans vos super-marchés des oranges grecques, beaucoup de vin grec, d’olives et de l’huile grecques ? Vous trouverez ces produits en provenance de pays extra-européens et certains pousseront même l’audace de vous proposer une pseudo feta hollandaise ou allemande.

Moi qui ai le bonheur, l’honneur, de cotoyer le petit peuple grec, j’ai les larmes aux yeux quand je vois la situation que ces gens vivent au quotidien et lorsque j’entends les mesures que l’on veut encore leurs imposer. La majorité des retraités que je rencontre, me disent qu’avant ils percevaient une pension de 1.300 euros, elle est aujourd’hui de 800 et l’Europe voudrait encore la faire diminuer.

Mais ce qui adoucit ma peine c’est de constater que malgré la déprime ambiante, grâce à la tradition, des moments de détente existent et qu’en ces moments la danse, très souvent locale (pas le sirtaki touristique), les banquets, le vin et les explosions de joie sont toujours d’actualité.

Un mariage, un baptème à l’église avec la bénédiction du pope sont certes des événements religieux, mais aussi l’occasion de faire la fête, même si l’on n’est pas profondément croyant.

Les futurs époux doivent choisir entre le mariage civil ou le mariage religieux, mais le mariage civil donne-t-il lieu à autant de festivité que le mariage religieux ?

En ce qui concerne le baptème, il est le plus souvent administré aux enfants à l’âge d’un an. C’est ainsi que l’on peut assister à un mariage suivit du baptème d’un enfant conçu hors-mariage, sans que cela ne pose problème sur le plan religieux.

Il est à noter que dans le respect de la tradition, le prénom de l’enfant ne sera annoncé qu’au moment du baptème. Jusque là, on l’appellera « bébé ». En ce qui concerne le prénom, il continue fréquemment à être attribué en respectant la tradition, le premier garçon prend le prénom du grand-père paternel, la première fille prend le prénom de la grand-mère, cela amène à la prolifération des Kosta, Maria, Yorgos, Eleni et la nécessité de faire suivre, en cas de doute, le premier prénom par le prénom du père quand le nom de famille est le même.

Les photos présentées ont été prises à Archea Epidavros (Argolide*) pour le mariage et à Kalampaka (Thessalie**) pour le baptème. J’ai eu l’opportunité d’assister à deux autres mariages et à un autre baptème, merci à mes amis grecs de m’avoir proposé ces moments de joie et de bonheur. J’aime la Grèce et je souhaite la soutenir !

* Dans le Péloponèse.

* Au pied des Meteores.

Jacques Baudoux

Né en 1945 à Trazegnies (Hainaut). A pratiqué tous les métiers du pré-presse pendant 45 ans et demi, en débutant par la typographie à l’aire du plomb pour terminer par treize ans de « traitement d’image », dont trois ans en charge des travaux spéciaux au journal Le Soir pour une présence de trente ans au sein du personnel de ce quotidien.

1978-1984 – Président du Wolu Plongée Club (211 membres).

Fondateur et Président de 1979 à 1990 de la commission photo de la Fédération belge de recherches et d’activités sous-marines, et de la commission audiovisuelle de la Ligue francophone de recherches et d’activités sous-marines.

De 2001 à 2013 – Président de la Fédération de cercles photographique.

De 1992 à ce jour – Secrétaire de l’Association photographique Brussels Miroir. Membre fondateur.

Jury de 18 concours extérieurs à la photographie amateur.

Jury de cinq concours à l’étranger en France et en Turquie.

Depuis 2001, rédacteur en chef et en charge du pré-presse d’Images Magazine, périodique officiel de la Fédération de cercles photographiques.

Expositions

1991 – Médiatine du Château Malou – Woluwe-Saint-Lambert – Exposition collective

2001 – Centre culturel de Jette – Exposition collective

2005 – Centre culturel de Jette – Meteoras – Exposition collective

2006 – Maison de la culture d’Arlon – Meteoras

2007 – Centre culturel de Jette – Sarakiniko – Exposition collective

2008 – Maison pour associations – Marchienne-au-Pont – Meteoras – Exposition collective

2008 – Le Hangar – Liège – Turquie – Exposition collective

2010 – Centre culturel de Jette – Exposition collective

2010 – Riedisheim – France – Sarakiniko

2011 – Label Galerie – Mouscron – Turquie – Exposition collective

2011 – Abbaye de Dieleghem – Jette – Exposition collective

2012 – Maison de la culture d’Arlon – Sarakiniko

2014 – Abbaye de Dieleghem – Jette – Exposition collective

2014 – Office du tourisme – Binche – Visages du carnaval

2015 – Maison de la culture d’Arlon – Visages du carnaval

2015 – Centre culturel de Jette – Parcours d’artiste – La Grèce autrement…

A venir :

2016 – 9 au 17 avril -  Centre culturel de Morlanwelz « Le Sablon » – La Grèce autrement…

Publication

2014 – Liens – Agenda culturel de la région du Centre « Galerie-entre-deux-pages »

Coordonnées

A. J. Baudoux

Rue Henri Petit, 7 – 7100 Haine-Saint-Pierre

Tél. 064 44 72 07 – baudoux.godart@gmail.com

Vu les liens d’amitié unissant les deux auteurs, le contact avec Ömer Yağlidere peut se faire via A. J. Baudoux.

 

 

 

1-BAUDOUX GRECE BAPTEME 03 1-BAUDOUX GRECE MARIAGE 01 1-BAUDOUX GRECE MARIAGE 05

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>